De Michel Dunand vient de paraître, Mes Orients - Jacques André Editeur

De Michel DUNAND vient de paraître,

Mes Orients

Un ravissement

Au moment où le monde se fige, les poèmes de Michel Dunand font un bien fou. L’auteur y poursuit sa quête et ses déplacements — trop discret pour affir­mer que le “on” qui lui fait du bien est lui-même.

Car le poète annécien sait exister non dans une satisfaction de lui-même mais dans l’égotisme que sut cultiver Stendhal.

Comme le Dauphinois, l’Italie est souvent son domaine. Preuve que Capri n’est pas fini. Vérone, Milan, Turin non plus. Mais il y a tout autant le Léman, et toujours plus à l’Est comme dirait ce Professeur Tounesol qui a changé de cap, la Croatie, la Bulgarie, Istanbul et les déserts où des petits soldats jouent à la guerre sous prétexte de foi.

Pour autant, une telle poésie n’a rien de descriptive ou touristique. Les paysages restent intérieurs même sous le prétexte de leur “froide” description.

Preuve que les mots créent des paysages et non les paysages les mots.

C’est un ravissement.

Jean-Paul Gavard-Perret

Michel Dunand, Mes Orients,

Jacques André Editeur, coll.Poésie XXI,

Lyon, 2020, 86 p. — 13,00.

Michel Dunand est né à Annecy, en 1951. Il y dirige la " Maison de la Poésie " et anime avec ferveur depuis 1984 la revue " Coup de Soleil " (poésie et art). C'est un récitant très actif. Il travaille souvent avec des musiciens. Il a publié six recueils de poèmes et collaboré avec de nombreux plasticiens. Livres et travaux d'artistes divers.

BIBLIOGRAPHIE :

J’irai jardiner les plus beaux volcans, Erès 2013

Mourir d'aller Jacques André éditeur 2012

Sacre Jacques André éditeur, Lyon 2010

Tout est dit. Editinter. 2010. Encre de Chine : Maher Al Baroudi.

Hors Piste suivi de Trois amours, aucun. L'Harmattan. 2008. Préface : Jean Joubert. Bois gravés : Jean-Bernard Butin.

Ailleurs, toujours, est au soleil suivi de Roi sans arpent. L'Harmattan. 2002. Préface : Jacques Ancet. Encres : Yves Mairot.

Péril en l'ocre jaune. La Bartavelle. 1993.

Dernières nouvelles de la nuit. Le Petit Véhicule. 1989. Encre : Jacques de Féline

LIVRES D'ARTISTES :

Plier bagage. Livre-valise. 1997. Bois gravés : Roudneff.

Les mots ne sortent que la nuit. 2000. Sérigraphie : Nathalie Fournier, Laëtitia Givaudan.

Roi sans arpent. 2000. Peintures : Yves Mairot.

Tout est dit (3 poèmes). 2009. Bois gravés : Jean-Bernard Butin.

Sacre (3 poèmes). 2009. Bois gravés : Fanny Gagliardini.

Météores. 2010. Peintures : Rana Raouda.

Libans. 2010. Peintures : Rana Raouda.

Site réalisé et hébergé par Crypteo