Germain Nouveau, trimardeur céleste de la poésie/José Lenzini /Les Cahiers de l'Égaré

Je suis heureux de vous faire savoir que Les Cahiers de l’Égaré, installée au Revest-les-Eaux depuis juillet 1988 publieront d'ici septembre 2020 prochain (pour le centenaire de sa disparition) la première biographie de Germain Nouveau, trimardeur céleste de la poésie, réalisée par José Lenzini, un spécialiste de Camus, ancien journaliste au Monde qui a travaillé durant près de dix ans sur cet ouvrage. La préface est signée Patrick Lorenzini, ancien journaliste et poète. 

Le livre au format 14 X 22 fera 244 ou 248 pages, ISBN 2-908-35502-113-8. La maquette est en cours de vérification avant envoi à l'imprimeur d'ici quelques jours pour un tirage à 300 exemplaires.

Germain Nouveau (1851-1920), est né et mort à Pourrières, Var. À Pourrières, il sera le mendiant mystique, Humilis.

Une anecdote à son propos : Un Pléiade est paru en 1970, réédité en 1993, consacré à Lautréamont et à Germain Nouveau avec photo de Germain Nouveau sur le coffret. Ce volume de la Pléiade est depuis 2009 remplacé par un volume seulement consacré à Lautréamont. Germain Nouveau dont le souhait était de disparaître, de ne pas laisser de traces, a été exaucé par Gallimard.

Germain Nouveau (1851-1920), ami de Rimbaud et de Verlaine, est à la fois l'auteur de lestes Dixains réalistes, de vers mystiques Ave Maris Stella, son dernier recueil qu'il édite à 8 exemplaires, et de poèmes où un sentiment amoureux parfois panique s'exprime avec bonheur, Valentines, La Doctrine de l'Amour. Il condamnera toute son œuvre et se fera mendiant, avant de se laisser mourir d'inanition. Ses liens avec les Illuminations de Rimbaud sont encore mystérieux. Il a recopié certains textes, a été chargé par Verlaine de les éditer. Il y a du Nouveau chez Rimbaud (essai d'Eddie Breuil) mais évidemment les rimbaldiens ne sont pas prêts à concéder ne serait-ce que la possibilité d'une participation de Nouveau à cette composition très difficile à reconstituer de ce qui n'a pas été une oeuvre conçue comme telle. Un regret, ne pas pouvoir demander à Salah Stétié, disparu le 19 mai 2020, l'écriture d'un texte inspiré comme il en avait l'habitude, lui qui a tant écrit sur Rimbaud.

L'édition de cette biographie de José Lenzini est le juste prolongement du 1° colloque varois, consacré à Germain Nouveau et qui s’est déroulé en juin 2001, à la Maison des Comoni, le théâtre du Revest, pour le cent cinquantième anniversaire de sa naissance, avec des invités et spécialistes comme Guillaume Zeller, Daniel Aranjo, Georges Lauris, Jacques Lovichi…

Un colloque sera organisé vers octobre-novembre 2020 par le département Lettres de l’Université du Var sous la responsabilité de Michèle Monte. Il se déroulera en plusieurs lieux, La Garde, Toulon, Hyères. Une grande manifestation sera organisée par la médiathèque Méjanes à Aix-en-Provence en 2021. Un film est en cours de réalisation par Christian Philibert. La ville de Pourrières sera organisatrice de diverses manifestations.

Pour illustrer ce livre, j'ai sollicité la participation de Ernest Pignon-Ernest qui nous a offert la vignette de couverture et une vignette pour l’intérieur. 

Jean-Claude Grosse, 20 juin 2020, filant sans précipitation vers 80 ballets, ce qui va entraîner des passages de relais à des jeunes sous forme de 4 collections, indépendantes

éditeur des Cahiers de l'Égaré

pour être informé de l'actualité: http://cahiersegare.over-blog.com

PS : je profite de cet article pour évoquer la lettre de Rimbaud à Jules Andrieu, une figure de la Commune, exilé à Londres, lettre du 16 avril 1874, découverte en 2018 et rendue publique le 24 février 2019 par son découvreur Frédéric Thomas, lettre pouvant contribuer à modifier notre regard sur Rimbaud et la Commune.

Le dernier lien de cet article, l'enregistrement des Illuminations par Patti Smith et des maîtres soufis éthiopiens, création de 2018 diffusée par France-Culture, à écouter, réécouter, fabuleux moment

SOMMAIRE

 Page 4         Tu es notre frère                    Préface de Patrick Lorenzini

Page 9         À cheval sur un rossignol

Page 17       Vierges, morts et macaronis glutinés

Page 41       Dans le silence de Marseille assourdie

Page 67       Le temps des voyants

Page 105      Cythère sur Tamise

Page 133      Des Illuminations manquant de clarté

Page 153      La naissance d’Humilis

Page 175      La lettre muette

Page 201      L’aube du trimardeur céleste

Page 225      Mémoire de la fosse commune 

Page 241      Bibliographie

 

 

Site réalisé et hébergé par Crypteo