Vivre c'est oublier qu'on est mort, poèmes de Fabrice Marzuollo. Août 2017

Fabrice Marzuolo est un poète et écrivain français né en 1955, il dirige la revue poétique L’autobus adhérente de ARPO.

Il vient de nous adresser son dernier recueil et nous l'en remercions chaleureusement.

« L'ennui, le spleen disent les poètes, je dis l'ennui, c'est suffisant. Tout est renvoyé dans un trou noir à l'intérieur de soi. J'attends que ça finisse, et c'est parfois long un néant qui passe, surtout qu'il peut en cacher un autre ».
Fabrice Marzuolo
Paysage de boucherie

Ces gens laids du mois d'août et monstrueux de septembre 
sages-femmes tranchées dans les haies d'aubépine 
cerfs-volants d'enfants avec un couteau entre les dents 
mères en ballon qui s'élèvent comme de la tripaille de ciel 
du miel d'abeilles folles
des coulures de plaies sur la tête 
il pleut de l'ivraie à perte de vue 
le monde va comme une balle perdue
Les Editions du Contentieux 
7, rue des Gardénias 
31100 Toulouse
10,00 euros
Site réalisé et hébergé par Crypteo