MAISON DE LA POESIE D'AVIGNON Le Mal des Fantômes de Benjamin Fondane

MAISON DE LA POESIE D'AVIGNON

Vendredi 24 novembre à19H00

Le Mal des Fantômes
de Benjamin Fondane
(extraits de Villes,Titanic, Exode)

Textes dits par le comédien Alain Cesco-Resia

Entrée 7€ / 5€ - durée 1h

 

 

« Benjamin Fondane (de son vrai nom Benjamin Wechsler) est né le 14 novembre 1898. Il est parti un jour de 1944, avec sa soeur pour Auschwitz,malgré l'intervention de ses amis et de Jean Paulhan. Il a traversé la guerre en refusant de porter l'étoile jaune, lui qui fut naturalisé français pour partir à la guerre défendre sa véritable patrie culturelle et son désir de s'exprimer dans une langue qui donne à ses écrits une portée universelle.

 Poète, essayiste, dramaturge, cinéaste, critique et philosophe, il exprime la radicalité de sa pensée existentielle.

 Proche de Tzara, Sernet, Voronca, Ionesco, Eliade, Cioran, des dadaïstes, surréalistes et des avant-gardes du début du siècle, il est devenu l'ami et le disciple de Léon Chestov, le grand philosophe mystique russe exilé à Paris, chantre de Dostoïevski.

 Le Mal des Fantômes regroupe, selon le désir exprimé par l'auteur ( dans une lettre qu'il avait fait parvenir à sa femme du camp de Drancy), ses cinq livres de poèmes écrits en français Dans ce recueil, Benjamin Fondane aborde de manière récurrente les thèmes de l'errance et de l'exil, de la solitude et de l'anonymat des immigrants et celui de l'écrasement des individus par l'histoire.

 Fondane, roumain à la recherche de lui-même, français en quête de cet universel annoncé par le siècle des Lumières, posait les prémices de ce qu'aurait pu être l'européen si la barbarie nazie et la bêtise humaine ne sévissaient pas, si l'individu était encore capable d'assumer la tragédie et d'en être le sujet. » Félicien Lalauze

  Extraits presse:

 " Voilà comment cela s'écrit, voyez comment cela se joue. Là devant nous, le miracle de l'acteur, retenez son nom, c'est un roman : Alain Cesco-Resia " Philippe Chauché

 " Alain Cesco-Resia s'est fait le compagnon de route de ce voyageur sans frontières, notre guide du parcours de ce touche à tout de génie, plus révolutionnaire que Rimbaud, venu du " gouffre obscur ". Il lui offre son geste dépouillé, sa présence dense et discrète, sa voix : éclats de silex, brefs chuchotement, émotion des pauses de silence " La Marseillaise

 " Alain Cesco-Resia se tient droit dans les mots de Benjamin Fondane. La fureur, la compassion, le sourire de qui sait que sa vie n'a pas plus d'importance que celle de quiconque, une beauté panique, très charnelle ... Il nous donne tout cela, si rare. Qu'il en soit remercié ". Danièle Carraz, La Provence.

 " Tout en tension, le souffle précis, il déclame les vers du poète avec une force de conviction, une sobriété rare où la densité des mots est répercutée avec une élégance authentique. On aimerait que cela ne s'arrête pas. " Zoé Lin, L'Humanité.

 

 

            Maison de la Poésie d'Avignon            
6 rue Figuière - 84000 AVIGNON

04 90 82 90 66

contact@poesieavignon.eu
www.poesieavignon.eu

 

Site réalisé et hébergé par Crypteo